A- B- C- D- E- F- G- H- I- J- K- L- M- N- O- P- Q- R- S- T- U- V- W- X- Y- Z

Comment comprendre vos rêves

Il est important de parler de ses rêves autour de soi. Cela permet les témoignages lors de rêves prémonitoires... et parfois pour éviter des tragédies, car suivant les événements vus en rêves, vous saurez être prudents. Le rêve est souvent un avertissement dont il faut tenir compte...

Nous devons classer les rêves afin de pouvoir nettement les différencier:

a) prémonitoires: réalités et concrétisation à différents délais: quelques jours, semaines, mois, parfois des années !

b) dédoublement: qui apporte parfois la « réminiscence », c'est-à-dire se trouver en certains lieux, accomplir certains actes et, plus tard dans la réalité, nous donne un souvenir étrange de déjà vu.

c) le rêve à répétition: qui est désir ou remord inconscient d'un acte mal ou non accompli envers autrui, un désir parfois inexprimable de changement. C'est une confusion mentale, un désaccord entre le conscient et le subconscient.

d) le « moi » tourmenté - rêve éveillé: des soucis obsédants et préoccupants qui défilent une grande partie de la nuit sous nos yeux clos, mais le conscient est en éveil, d'où une fatigue indicible et constante. Les personnages et les faits incertains deviennent cauchemardesques.

Les rêves prémonitoires donnent un réveil angoissant, lourd et le plus souvent oppressant.

Le dédoublement donne un réveil en sursaut et une accélération cardiaque parfois éprouvante (non dangereuse).

Les rêves à répétition donnent un réveil teinté, caractérisé par une peur incontrôlée. Il faut éviter d'y penser dans la journée.

Le « moi » tourmenté donne un visage souvent gonflé ou bouffi, aux traits creusés. Dans ce cas, la réflexion doit apporter l'apaisement.

A propos des rêves dans lesquels on se dédouble...

Le plus classique: courir, s'élever, voler dans les airs et... une sensation de tomber dans un gouffre. On se réveille le plus souvent en sursaut, le cœur battant violemment.

Ce rêve, qui n'en est pas un, correspond psychiquement à une séparation du corps éthérique, mais toujours relié au corps physique par le CORDON D'ARGENT. Ce deuxième corps, pendant notre sommeil, se détache le temps d'une « promenade », plus ou moins longue ou importante. Mais notre conscient veille et, par une peur inconsciente cette fois, il nous arrive de « réintégrer » notre enveloppe charnelle plus tôt que prévu, d'où une accélération des battements de notre cœur. Il n'y a aucune crainte à avoir, il suffit simplement de savoir maîtriser sa peur, et tout se passe bien.

Vous allez par le dédoublement vous transporter en des pays différents, voir des personnes qui vous sont inconnues, voir certaines choses cachées. Et un jour, vous serez tout étonnés de voir toutes les images que vous avez vues en rêve; cela vous est certainement arrivé. Là encore, n'oubliez jamais de prendre des notes.

Se trouver en rêve dans des lieux sinistres, lugubres et oppressants, un couloir ou une antichambre qui mènent vers « l'absolu », mais où il est difficile de franchir le pas: cela indique des tourments nerveux.

Nous allons par ce dédoublement inconscient remonter le temps et voir certaines scènes, parfois y prendre part, être un personnage de l'histoire du monde (Royauté, Révolution, etc.), d'autres univers, ce qui nous fait dire, étant éveillé: j'ai comme un souvenir lointain de telle aventure. Nous appelons cela une « réminiscence », lieu et époque où nous avons peut-être déjà vécu.

Au fur et à mesure que l'on fait soi-même l'analyse de ses rêves, des découvertes étonnantes nous amènent à des réflexions et nous ouvrent des horizons sur des choses méconnues.